Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Éclectisme des goûts : lecture, Histoire, défense, Star Wars. Des choses à partager et faire découvrir au gré de l'inspiration.

Une journée avec. Ouvrage collectif sous la direction de Franz-Olivier Giesbert et Claude Quétel

Parmi les livres lus au mois de juin figure Une journée avec, ouvrage dont l’objet est de décrire une journée type dans la vie d’un personnage historique, de Charlemagne à Elisabeth II en passant par Louis XIV ou Napoléon. Nous sommes en plein dans l’Histoire anecdotique. Il ne s’agit pas de faire de la grande Histoire et de nous plonger dans de profondes analyses. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai choisi ce livre. Le thème reste léger et ne requiert pas une grande concentration durant la lecture. La rédaction est collective. C’est une douzaine d’historiens et journalistes qui se succèdent sous la direction de Franz-Olivier Giesbert et Claude Quétel pour raconter en une dizaine de pages le quotidien de ces personnages historiques que nous entr’apercevons pour une fois à travers la petite lorgnette de l’Histoire.

La nature collective de l’œuvre rend la lecture inégale selon le style et le traitement de son personnage par chaque auteur. Certains adoptent un style plus romancé alors que le chapitre suivant se lit comme une notice biographique. Nous suivons tantôt le personnage heure par heure pour ensuite basculer dans une description thématique de la journée. L’articulation du livre en chapitres indépendants permet une lecture assez libre, sans se laisser contraindre par une progression linéaire. Certaines parties se savourent plus tandis que d’autres se passent rapidement. Les goûts et les couleurs.

On s’immerge ainsi dans différentes époques, différentes mentalités, différents modes de vie. A l’existence bourgeoise et bien réglée de Charles et Yvonne De Gaulle à l’Elysée succède le rythme trépident et jouisseur de la vie de John Kennedy. Churchill se distingue par l’esprit caustique du personnage et les citations et anecdotes croustillantes. Je note le traitement nuancé de Robespierre qu’il est facile de dépeindre comme le monstre d’une « Révolution défigurée » pour reprendre l’expression plate et facile de Franz-Olivier Giesbert dans son chapitre sur Marie-Antoinette, victime convenue d’un idéal révolutionnaire dévoyé. La Révolution est pourtant un bloc disait Clemenceau, dont on apprécie la lecture de ses journées d’ascète solitaire après le retrait du Tigre. Henri IV, Louis XIV et la marquise de Pompadour nous laissent voir trois visions différentes de la figure royale.

Les anecdotes s’enchaînent ainsi dans une lecture non contraignante et détendue. On s’amuse à se transposer dans le quotidien d’une époque qui n’est pas la nôtre. Il est agréable de temps en temps de se laisser porter par quelque chose de léger. La lecture est une évasion et un équilibre. Elle est l’outil parfait pour nous déconnecter et nous transporter ailleurs. Cet ouvrage ne marquera évidemment pas la littérature ou l’historiographie. Il n’en reste pas moins une lecture possible pour qui veut s’immerger avec légèreté dans un bain historique.

Juin 2016. Pourquoi pas

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article