Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Éclectisme des goûts : lecture, Histoire, défense, Star Wars. Des choses à partager et faire découvrir au gré de l'inspiration.

Précis des Guerres de César, de Napoléon Bonaparte.

Napoléon Bonaparte, dont les campagnes ont suscité des décennies de réflexion sur les principes à retirer de son action, n'a laissé qu'un maigre héritage théorique. Cette réédition du Précis des Guerres de César, dicté à Sainte-Hélène à son valet Marchand et paru en 1836, est une occasion bienvenue de se confronter aux réflexions sur la guerre du vainqueur d'Austerlitz.

Le style est bref, lapidaire, celui de Bonaparte. Le texte nous livre une dictée brute, aux contours rocailleux. Il est néanmoins plein de vigueur, bouillonnant et précis.

Pourquoi ce texte? Il s'agit pour Napoléon de poser sur le papier une série de réflexions sur la guerre, la manière de combattre, l'influence de l'armement sur la tactique. Artilleur de formation, il connaissait mieux que personne la puissance du canon. Tout au long du texte, les réflexions sur les armes de jet, leur influence sur la bataille, les comparaisons entre la guerre antique et la guerre moderne reviennent. L'écriture est un terreau fertile pour la réflexion et les idées. Napoléon le démontre ici de manière brillante au cours de cette dictée fiévreuse.

Le lecteur peut ressentir un certain vertige durant la lecture. Peu d'hommes dans l'Histoire peuvent se comparer sans honte à une figure historique née vingt siècle auparavant. Napoléon le fait tout naturellement. César a conquis la Gaule. Napoléon a conquis l'Europe. Deux acteurs majeurs de l'Histoire se rencontrent ici.

"Il fallut à Scipion dix-sept jours pour brûler Carthage, abandonnée de ses habitants ; il a fallu onze jours pour brûler Moscou". Cette phrase se lit sans ridicule. Napoléon Bonaparte a marqué l'Histoire et il le sait. Son Précis des Guerres de César prend alors une autre envergure, celui d'un dialogue avec l'Histoire. Ses réflexions sur le suicide, tentation du vaincu et de l'exilé, le montrent bien. A travers ce récit des campagnes victorieuses du général romain, Napoléon se projette dans la Postérité aux côtés de son illustre prédécesseur. 

Décembre 2017.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article