Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Éclectisme des goûts : lecture, Histoire, défense, Star Wars. Des choses à partager et faire découvrir au gré de l'inspiration.

Jouer la Guerre, Histoire du Wargame, d’Antoine Bourguilleau

Créée il y a un peu plus d’un an, Passés composés est une jeune maison d’édition de livres d’Histoire qui a déjà publié quelques beaux titres, dont plusieurs ont déjà été chroniqués ici. Passés composés nous gratifie d’une nouvelle publication dont le thème pourrait rendre circonspect : le jeu de guerre, ou wargame. « La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires » disait Clemenceau. Alors, en faire un jeu ? Jouer la Guerre, Histoire du Wargame, d’Antoine Bourguilleau, nous explique que le jeu est au contraire un outil indissociable de la réflexion stratégique ou tactique depuis près de deux siècles.

 

Antoine Bourguilleau développe dans son ouvrage une généalogie du kriegsspiel, à l’origine fortement inspiré des échecs. Le concept se précise peu à peu, les règles tendent vers plus de réalisme. En Prusse, le kriegsspiel est institutionnalisé et est porté aux nues après la victoire contre la France en 1870-1871. Le wargame, comme il est désormais nommé, connaît plusieurs cycles de vie. Sans être un outil miracle, il constitue un outil de planification exploité par les états-majors, comme le montre l’exemple de l’US Navy au cours de l’Entre-deux-guerres. Il ne s’agit évidemment pas d’ériger le wargame en voie miraculeuse vers la victoire mais la possibilité de pratiquer sans violence la confrontation de volontés opposées, l’incertitude et l’imprévu indissociables de la guerre. Parallèlement, l’aspect ludique démocratise le wargame qui devient un support de divertissement dédié à un public restreint mais passionné. 

 

Le livre est relativement court (220 pages) et quelques passages nous laissent sur notre faim mais Antoine Bourguillau a le mérite de mettre le pied dans un champ d’étude méconnu et prometteur. Il le fait avec l’expérience du praticien et nous livre un ouvrage passionnant qui éclaire cet aspect de la pensée militaire resté dans l’ombre. Passionnant à lire (et espérons d’autres publications similaires de la part d’Antoine Bourguilleau), Jouer la guerre, Histoire du Wargame est à lire pour ceux qui s’intéressent à une autre approche de l’art de la guerre. 

 

Juin 2020. 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article