Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Éclectisme des goûts : lecture, Histoire, défense, Star Wars. Des choses à partager et faire découvrir au gré de l'inspiration.

Liste de lecture : Napoléon Bonaparte, Premier Empire, Guerres napoléoniennes

 

L’anniversaire en 2019 des 250 ans de Napoléon (né le 15 août 1769) a fait débat. Cette date est pourtant l’occasion de se pencher sur le passé avec un regard dépassionné. Réfléchir, raisonner sur une époque intense et riche en bouleversements. Créée à cette occasion, cette liste de lecture offre un récapitulatif des livres en lien avec la période napoléonienne évoqués sur ce blog (cliquez sur le titre pour ouvrir l'article correspondant). 

 

La liste sera mise à jour au fur et à mesure.

 

Mise à jour le 13 août 2022.

 

Waterloo

 

Arpenter 1815, mon récit du voyage effectué à Waterloo en décembre 2020. 

 

Les Cent Heures de 1815 : la campagne de Belgique et Waterloo. Un article écrit par moi-même où je retrace les quatre jours de l'ultime campagne de Napoléon, jusqu'à sa défaite à Waterloo.

 

La Campagne de 1815 en France, de Carl von Clausewitz. Vétéran des guerres napoléoniennes, Clausewitz nous livre son expérience et son analyse de la campagne de juin 1815 qui aboutit à Waterloo et l’invasion de la France.

 

Les Cent-Jours, ou l'esprit de sacrifice, de Dominique de Villepin. L’ancien Premier ministre revient avec une plume talentueuse sur l’histoire des Cent-Jours. 

 

Waterloo : the French Perspective, d’Andrew Field. Rare dans l'historiographie anglo-saxonne, un ouvrage écrit du point de vue français. Je n'ai cessé de me régaler avec les analyses tactiques de l'auteur, ancien officier de l'armée britanniques et historien militaire.

 

Grouchy’s Waterloo : the Battles of Ligny and Wavre, d’Andrew Field. Grouchy, le mal-aimé de l'histoire napoléonienne. Andrew Field nous propose un ouvrage du même acabit que le précédent centré sur ce lieutenant de Napoléon.

 

Prelude to Waterloo, Quatre-Bras : the French perspective, d’Andrew Field. Dans la même veine que les deux titres précédents, livre court et éclairant sur la bataille des Quatre-Bras le 16 juin 1815, deux jours avant l’ultime défaite. 

 

Marshal Ney at Quatre-Bras, New Perspectives on the Opening Battle of the Waterloo Campaign, de Paul Dawson. Moins convaincant que le livre précédent, cet ouvrage porte également sur la bataille des Quatre-Bras.

 

Waterloo, 18 Juin 1815 : Grouchy est-il responsable de la défaite ? de Pascal Cyr. Petit livre qui constitue une bonne introduction à la campagne mais trop court pour être exhaustif et réellement répondre à toutes les questions.

 

The Eagle's Last Triumph : Napoleon's Victory at Ligny, June 1815, de Andrew Uffindell. Un ouvrage solide qui se concentre sur la bataille de Ligny, sans négliger son importance dans la campagne de Belgique de 1815.

 

Mémoires de Napoléon à Sainte-Hélène : l'Île d'Elbe et les Cent-Jours, présentées par Thierry Lentz. Reclus sur l’île de Sainte-Hélène, Napoléon se lance dans un combat pour la mémoire afin de s’imposer dans la postérité. A lire avec un esprit critique.

 

Et si Napoléon avait gagné à Waterloo ? d’Antoine Reverchon. Qui ne s'est jamais posé la question ? L'auteur imagine la suite des événements si l'aventure napoléonienne ne s'était pas arrêtée en juin 1815.

 

Waterloo, Four Days that Changed Europe’s Destiny, de Tim Clayton. Le titre est trompeur car le livre ne se réduit pas à la seule bataille de Waterloo. En 600 pages, un récit en anglais de la campagne de Belgique de 1815.

 

 

Guerres napoléoniennes

 

Le Service d’Etat-Major pendant les Guerres du Premier Empire, du lieutenant-colonel de Philipp. Assez technique, difficile à trouver mais passionnant à lire : une étude du fonctionnement des états-majors de l’armée napoléonienne.

 

Hiver 1814, de Michel Bernard. A lire sans rechercher d’analyses et de mises en perspectives tactico-historiques. Un récit du crépuscule napoléonien remarquablement bien écrit.

 

Mémoires de Napoléon, la campagne d'Italie, de Napoléon Bonaparte. Un récit de sa première et fulgurante campagne, dicté à Sainte-Hélène.

 

Trafalgar, 21 octobre 1805, de Rémi Monaque : cet ouvrage nous plonge non seulement dans l'enfer de Trafalgar, mais également dans le fonctionnement et l'organisation des marines à voile de l'époque, ainsi que les prémices de la campagne aboutissant à la célèbre bataille navale.

 

Les Forteresses de l’Empereur : Napoléon et ses ingénieurs militaires dans l’Europe en guerre, de Martin Barros, Michel Roucaud et Olivier Accarie-Pierson : richement illustré, cet ouvrage aborde un aspect peu connu des guerres napoléoniennes.

 

 

Les individus

 

Marmont, le maudit, de Franck Favier. J’ai particulièrement apprécié cette biographie de Marmont, compagnon de la première heure de Bonaparte avant de devenir la figure du traître. 

 

Bernadotte, un maréchal d'Empire sur le trône de Suède, de Franck Favier. Franck Favier semble apprécier les maréchaux à la mauvaise réputation. Quel parcours que celui de Bernadotte, soldat de l’armée royale, maréchal d’Empire, roi de Suède.

 

L'Aiglon : le rêve brisé de Napoléon, de Laetitia de Witt : biographie du fils de l'Empereur qui aborde la vie courte de ce jeune homme déchiré entre deux pays.

 

Les Maréchaux d’Empire, les paladins de Napoléon, de Walter Bruyère-Ostells : un portrait collectif, bien mené des maréchaux du Premier Empire

 

Les Ministres de Napoléon, de Thierry Lentz. Court et efficace, un éclairage sur les arcanes institutionnelles du Premier Empire, par le prolifique Thierry Lentz.

 

Lucien Bonaparte, le Prince républicain, de Cédric Lewandowski. La jeune maison d'édition historique Passés Composés nous propose une biographie honnête sur le frère cadet de Napoléon. Entre mésententes et amour fraternel, récit d'une trajectoire originale.

 

Napoléon à Sainte-Hélène, l'encre de l'exil, de Charles-Eloi Vial. Passionnant ouvrage sur l’exil de Sainte-Hélène, la vie quotidienne de Napoléon et de ses proches jusqu’à sa mort.

 

 

Napoléon

 

Napoléon historien, de Fadi El Hage. Dans la lignée du précédent titre. Fadi El Hage analyse cette facette méconnue de l’Empereur, conquérant, législateur, exilé mais également historien.

 

En prime, un entretien avec Fadi El Hage, auteur de Napoléon historien.

 

Bonaparte n'est plus, de Thierry Lentz. Ce livre a pour objet, non pas la naissance, mais la mort de Napoléon et surtout la diffusion de sa nouvelle. Intéressant à lire quant à la notion d’événement et sa diffusion.

 

Précis des Guerres de César, de Napoléon Bonaparte. Napoléon fut écrivain et historien : dans ce livre dicté à Sainte-Hélène, il réfléchit à travers les campagnes de Jules César sur l’art de la guerre. 

 

 

Sainte-Hélène

 

Journal intégral de Sainte-Hélène, du général Gaspard Gourgaud. Admirateur passionné de Napoléon, Gourgaud accompagne son Empereur en exil à Sainte-Hélène. Son journal, à l’écriture brute et fiévreuse, nous plonge dans le morne quotidien de l’exil. J'ai adoré.

 

 

Le Retour des Cendres de l’Empereur Napoléon, du général Gourgaud. Vingt-deux ans après son départ de Saint-Hélène, Gourgaud retrouve son idole. Un beau récit, marqué du style inimitable de cette personnalité attachante.

 

Napoléon à Sainte-Hélène, l'encre de l'exil, de Charles-Eloi Vial. Passionnant ouvrage sur l’exil de Sainte-Hélène, la vie quotidienne de Napoléon et de ses proches jusqu’à sa mort.​​​​​​​

 

Autour du Premier Empire

 

La Grande Armée de la Liberté, de Walter Bruyère-Ostells. Un thème ô combien romantique : comment les vétérans napoléoniens essaimèrent-ils sur les champs de bataille révolutionnaire après 1815 ?

 

Un Palais pour l’Empereur, Napoléon aux Tuileries, d’Antoine Boulant. Architecture, art, vie quotidienne, exercice du pouvoir : ce livre fait revivre l'histoire napoléonienne de ce palais disparu.

 

15 Août 1811, l'Apogée de l'Empire ? De Charles-Eloi Vial. L'anniversaire de l'Empereur, une fenêtre qui s'ouvre pour une analyse du pouvoir impérial.

 

Le Sexe sous l'Empire, de Jacques-Olivier Boudon. Pas de tabou sur l'histoire du Premier Empire : Jacques-Olivier Boudon s'intéresse à la sexualité à l'aube du XIXe siècle.

 

Le siècle des chutes : Abdications et déchéances en France (1814-1870), de Charles-Eloi Vial : récits, analyses et réflexions sur les fins de règne des monarques français du 19e siècle. Un très bon livre !

 

 

Fiction

 

Il neigeait, de Patrick Rambaud. Napoléon Roman historique dont le thème porte sur le désastre de Russie, le premier revers majeur de Napoléon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :