Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Éclectisme des goûts : lecture, Histoire, défense, wargame, Star Wars. Des choses à partager et faire découvrir au gré de l'inspiration.

Préparer la Guerre – Stratégie, innovation et puissance à l’époque contemporaine, d’Olivier Schmitt

Il est parfois difficile de rendre compte de manière complète de ce qu’a été la lecture d’un livre. Tout écrire de la densité du propos, de sa richesse, de sa variété imposerait la rédaction d’une recension dont la longueur dépasserait allègrement la dizaine de pages. Il faut alors faire quelques sacrifices et se concentrer sur quelques points forts de l’ouvrage. C’est d’autant plus frustrant lorsque la recension sert d’écrin à ses propres réflexions sur cette lecture. Écrire sur un autre écrit est en effet une manière de revenir sur le livre tout juste achevé afin de continuer à en tirer le fil. C’est à cette catégorie qu’appartient la dernière publication d’Olivier Schmitt, chercheur français « exilé » au Danemark. Préparer la Guerre – Stratégie, innovation et puissance à l’époque contemporaine se caractérise en effet par la profondeur de son contenu.

Le livre dissèque le changement militaire à travers la conceptualisation de cette notion et de ses multiples composantes. Toute cette approche conceptuelle débouche sur une meilleure compréhension de ce qu’est le changement au sein d’une organisation militaire. Aux concepts sont associés de nombreux exemples historiques. Malgré une lecture parfois ardue, le propos est très clair. Page après page, les concepts et leurs exemples s’enchaînent naturellement. Ils composent un tableau complet et éclairant du changement militaire, de ses dynamiques, de ses mécanismes. Surtout, la force du livre d’Olivier Schmitt est de délivrer un propos concret à travers une approche conceptuelle. Cet aspect concret est particulièrement saisissant lorsque le lecteur utilise en miroir de la lecture le vécu et l’expérience, en tant qu’acteur ou observateur, au sein de sa propre organisation militaire. Il y reconnaîtra les différents mécanismes décrits et analysés par Olivier Schmitt. C’est probablement ce que ce dernier avait en tête en écrivant son livre : susciter une lecture réflexive au fur et à mesure de la progression dans le texte. A travers ses exemples personnels qui viennent s’ajouter à ceux de l’ouvrage, le lecteur appuie par lui-même la démonstration de l’auteur.

Ce dernier nous offre une riche matière à réflexion qui fait de Préparer la Guerre – Stratégie, innovation et puissance à l’époque contemporaine un titre à garder précieusement sur une étagère, prêt à être ressorti inopinément pour relire tel ou tel passage. C’est un livre dont le contenu se laisse infuser afin d’en apprécier pleinement la saveur. Sa richesse ne se limite pas au seul texte. Les notes  ouvrent littéralement des centaines de pistes de réflexion et de lectures supplémentaires. In fine, la lecture de l’ouvrage d’Olivier Schmitt me paraît indispensable à tout officier en responsabilité actuelle ou à venir, et même plus largement par toute personne en tant que citoyen. Le changement militaire est une affaire trop sérieuse pour ne pas être partagée entre civils et militaires. Face aux antiennes du temps présent, il est sain de pouvoir remettre en perspective les notions de changement, adaptation, transportation, révolution, ajustement dans le monde militaire. Tout le monde peut-il être innovant ? Tout peut-il être innovation ? L’innovation mène-t-elle mécaniquement au succès ? Bien évidemment que non. Comme le souligne l’étude d’Olivier Schmitt, c’est bien la flexibilité intellectuelle (parmi de nombreux autres facteurs) plus que l’incantation à l’innovation qui permettra à une armée de changer sa culture, ses technologies, ses pratiques dans un sens qui accroîtra son efficacité militaire.

Préparer la Guerre – Stratégie, innovation et puissance à l’époque contemporaine est une lecture hautement stimulante. Le livre d’Olivier Schmitt mérite une lecture et relecture attentive afin de comprendre les dynamiques du changement à l’œuvre au sein d’une armée. C’est dense, ardu mais également riche et concret dans son contenu. Le choc des armes constitue pour une organisation militaire son ultime test. Jusqu’à ce que celui-ci survienne, nous ne saurons pas si nous sommes prêts. Sachons au moins être prêt intellectuellement pour absorber ce premier choc, en infliger un plus violent à l’ennemi et nous changer afin de poursuivre victorieusement le combat.

Avril 2024

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article